Oui. Il sera alors affilié à titre personnel au Régime social des indépendants (RSI) et versera des cotisations uniquement au titre de la retraite de base, de la retraite complémentaire et de l´invalidité-décès. Pour en savoir plus sur le conjoint collaborateur Ses cotisations seront calculées en appliquant les taux du micro-social (13,4 %, 23,1 % ou 22,9 % en fonction de l´activité exercée) sur : - soit un % du chiffre d´affaires réalisé, - soit un montant forfaitaire. Source : www.apce.com