Non, pas s´il s´agit d´un associé non gérant. En revanche, le siège peut être fixé au domicile du dirigeant de la société, à condition qu´il n´existe pas de dispositions législatives ou contractuelles contraires à la domiciliation (dans le contrat de bail, le règlement de copropriété ou de lotissement par exemple). Si une telle disposition contraire existe, le dirigeant peut tout de même fixer le siège de la société chez lui, mais pendant une durée limitée à 5 ans. Il doit alors en informer son propriétaire ou sa copropriété par lettre recommandée avec avis de réception. Voir rubrique consacrée aux locaux Source : www.apce.com